Revue de presse

Elle – Mars 2010

Gaspard Proust dézingue à tout va sur scène. C’est le nouveau comique qu’on va adorer détester.

Figaroscope – Février 2010

Petit frère d’un Desproges, il dérange les esprits bien-pensants avec un spectacle à l’humour vache. Ce sous-développé affectif, ainsi qu’il se définit, tranche dans le vif : les personnes âgées, les femmes, les handicapés, les religions, l’Education nationale… Déjà couvert de prix, Gaspard Proust devrait aller loin.

Pariscope – Février 2010

Il tord le cou aux idées stéréotypées, souligne d’un trait corrosif les contradictions humaines.